Les 18 ans du Biau Jardin, d’une association à une société coopérative

Voici, les grandes étapes du Biau Jardin, de notre projet à aujourd'hui :

1997, le projet du Biau Jardin naît d’une association de chômeurs de Clermont Ferrand. La production de légumes bio affiliée aux « jardin de cocagne » sous la forme d’un chantier d’insertion démarre sur 2,5 ha avec la distribution des produits sous la forme de paniers de légumes bio. L'équipe de départ est constituée de 12 personnes à mi-temps encadrée par un maraîcher professionnel. 

2000, la structure devient une entreprise d’insertion. L’association continue d’exister, d’animer le réseau d’adhérents, et de porter le projet social de l’entreprise en lien avec les collectivités territoriales.
Avec l’aide de l’Europe, de l’état, des collectivités locales, de fondations, et avec ses fonds propres l'entreprise achète un domaine maraicher de 2,6 ha, un bâtiment de 250 m² et une serre en verre de 22 ares à Gerzat (63).

2001, c'est la création d'une SCI avec les consommateurs pour acquérir 1,5 ha supplémentaires de terres. 

2005, l'offre en paniers de légumes est diversifiée avec d’autres produits bio : fruits, pain et œufs et une boutique de produits fermiers bio locaux voit le jour à la ferme à Gerzat. 

2007, l’association, l’EURL et la SCI fusionnent dans une seule structure: la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) Le Biau jardin. 

2008, le Biau Jardin devient associé et fournisseur de la SCIC Auvergne Bio Distribution qui assure la logistique pour fournir des produits bio aux cantines scolaires, restaurants d’entreprises, …, en Auvergne. 

 

Aujourd’hui, 10 ha/14 ha SAU sont en maraîchage certifiés AB et Nature et Progrès, c’est plus de 800 paniers de légumes bio, avec des parts supplémentaires bio de fruits, pain, œufs qui sont livrés dans plus de 30 dépôts sur l’agglomération clermontoise. 
La boutique bio comprend plus de 1500 produits bio, Nature et Progrès, locaux, équitables. 
Le Biau Jardin est composé de 20 salariés à temps plein dont 9 postes en insertion. 
La SCIC comprend 200 associés, suivant le principe 1 associé = 1 voix, répartis dans plusieurs catégories : consommateurs, collectivités (Gerzat, Clermont Communauté et le Conseil Général), soutiens privés, réseau de l’économie sociale et solidaire et de l’agriculture bio, ....